Taekwondo

Originaire de Corée, le Taekwondo – littéralement « la Voie des pieds et des poings » – est un art martial coréen développé dans les années 1950 par le général Choi Hong Hi et importé en France par le maître Lee Kwan Young dans les année 1970, permettant d’acquérir une force d’épanouissement et de cultiver un esprit d’ouverture.

Pratiquer le Taekwondo, c’est rechercher en permanence un équilibre personnel pour vivre en harmonie avec son environnement.

La Fédération Française de Taekwondo et Disciplines Associées (FFTDA), fut créée en 1995.

C’est aussi un sport moderne devenu discipline olympique en 2000 aux jeux de Sydney pour la partie combat, il existe aussi des compétitions techniques « poomsae ».

 

UN CODE D’HONNEUR FONDE SUR DES VALEURS LIEES A SON HISTOIRE

 

L’histoire du Taekwondo est intimement liée à celle de la Corée. Au VIe siècle, se constitue le mouvement «Hwarangdo » fondé sur l’étude des arts martiaux et du bouddhisme. Cette « école de pensée », destinée aux jeunes aristocrates, reste une source d’inspiration dans la conduite de l’enseignement du Taekwondo.

Le Taekwondo évolue sur des bases solides mêlant tradition et modernité. Ces valeurs reconnues par les pratiquants et les partenaires de la fédération font la force de notre sport. Elles sont un concentré de celles que l’on retrouve dans notre société : la recherche du plaisir, le dépassement de soi, la persévérance, la force morale et physique,  le respect d’autrui…

 

HOMMES, FEMMES, ENFANTS : UNE MEME PASSION

 

Par sa diversité, le Taekwondo se prête à toutes les pratiques accessibles à tous.

Les enfants et les adultes trouvent dans sa pratique une activité permettant de résister aux stress de la vie moderne.

Chacun profitent à la fois de la richesse de l’art martial, de son bagage de self défense et des bienfaits d’une pratique gymnique exigeante.

 

LES FORMES DE PRATIQUES

 

Le combat :

C’est la forme de pratique présentée aux Jeux Olympiques. Le port des protections permet de pratiquer en toute sécurité.

La technique traditionnelle :

C’est l’utilisation des formes et mouvements ancestraux (coup de pieds, coups de poings, assauts et formes codifiées).

Un poomsae est un combat conventionnel contre plusieurs adversaires imaginaires.

Le self-défense :

Appelé Ho Shin Soul, il permet la maîtrise des dégagements, clefs, balayages et autres projections.

 

Pour vous aider à visualiser ce que peut faire un pratiquant de taekwondo, voici une vidéo du club Mauzéen : 

https://www.youtube.com/watch?v=JmFsH7RLTDs&t=6s